Fig. Festival Indexé de Graphisme de Liège

Fig. est un festival de graphisme ayant lieu à Liège. Il propose un programme composé de conférences, d’expositions, de workshops et de tables rondes, s’adressant à un large public qui pourra y découvrir les multiples facettes du design graphique contemporain.

ARTICLES, INTERVIEWS, PODCASTS & VIDÉOS ★ L'ÉDITION 2021 DU FIG. EST ENTIÈREMENT EN LIGNE !

DATAVISUALISATION

Présentations & Talks & Discussions

Expositions

Workshops

Extras

ÉDITION

MÉDIATHÈQUE

ÉDITIONS
essai
Rachel Thonart Nardellotto

Ce qu’il y a de particulier dans le fait d’être graphiste, c’est que personne ne sait exactement ce que cela signifie... pas même les graphistes.

Le graphisme pourrait être - très simplement - un rapport aux choses.

Poser un regard conscient de la force des symboles, des textes, des couleurs, conscient de la composition et, a fortiori, des images, sur tout être ou toute chose. Un prisme qui nous accompagne, dans toutes les composantes de nos vies et qui permet de traverser les apparences.

Le graphisme pourrait être une force critique.

Comprendre comment d’autres communiquent vers nous et donc cerner ce qu’il·elle·s veulent nous communiquer, entre les lignes. Chaque image et chaque forme sont choisies et déterminantes. Chacune d’elles adresse un message, témoigne d’une prise de position. Se nourrir d’images et de formes, en cherchant à en déceler le sens, donc prendre conscience de leur pouvoir incalculable. Tenter de déconstruire ces codes pour pouvoir, à son tour, communiquer (ou aider à communiquer) en conscience.

Le graphisme pourrait être politique.

Travailler avec des images et des formes signifie prendre position. « Quels visuels ai-je envie de créer, dans quel cadre, pour qui et pour dire quoi ? ». Parfois, refuser de travailler sur certains projets pour ne pas aider à communiquer des choses auxquelles l’on ne croit pas. Surtout, choisir de mettre son énergie au profit d’initiatives qui nous paraissent justes. Bien sûr, admettre que ce en quoi l’on croit évolue avec nous et avec nos expériences.

Le graphisme pourrait être un service.

Chacun·e a sa propre perception du monde et ses propres valeurs, mais tout le monde n’a pas la possibilité de les faire exister visuellement. Tenter, avec sensibilité et humilité, de capter la vision et les intentions de quelqu’un·e et pouvoir les mettre en forme.

Le graphisme pourrait être lié à l’hypersensibilité.

Là où on pourrait ne voir qu’une simple forme : percevoir la force ou la patience. Un trait : la volonté. Une courbe : l’harmonie. Tenter de rendre nos existences plus poétiques, par moments, et avoir la possibilité de transmettre cette poésie à notre tour.

Le graphisme pourrait être un début de liberté.

Rendre possible, pour certain·e·s, le fait de se créer une profession qui leur correspond, de mieux en mieux, au fil de leur évolution. L’occasion de se frayer un chemin « à son image », au cours duquel tout est teinté de « graphisme » : de la communication graphique, de l’écriture graphique, de la céramique graphique, de la mode graphique, du textile graphique, des manifestations graphiques ou même des balades dans les bois graphiques. S’offrir le privilège d’une vie qui, autant que possible, nous appartienne et dont la forme évolue avec nous.

La seule chose dont je sois convaincue est que : quelle que soit la forme que prendra le monde, le graphisme y aura toujours une place.

Il y aura toujours quelqu’un·e qui aura quelque chose à exprimer et qui aura besoin de ce regard critique, conscient, politique et poétique pour le mettre en forme.

L’autre seule chose dont je suis convaincue est que, si l’on décide que toutes ces choses sont du graphisme, je suis bel et bien graphiste. Et heureuse de l’être.

Céramique graphique

Design textile graphique

Illustration & cover pour LA SUEUR

Balade dans les bois graphique

Sigle & broderie pour Nicola de Bahia

Logo et carte de visite pour Nicola De Bahia

Direction visuelle & mise en page pour la collection AW20 de Nora Qerimi

Logo pour Adrien Döminique Cronet (gravure par Martin Ortega)

Illustration de céramiques graphiques

Affiche « Grid » pour le FIG. FESTIVAL 2020

Illustration et mise en page pour le collectif LES BASTARDS

Céramique graphique

Illustration et cover pour PARADISE CITY RECORDS

Voyage graphique

Flyer pour « Spéculations, act 2. » 
de CAROLE LALLEMAND

Pochoir – étape de création du logo de l’ESA SAINT-LUC LIÈGE

Illustration & flyer pour MIGRATIONS LIBRES

Illustration pour l’identité visuelle de EN VILLE & LES COPINES

Logo & gâteau pour QUATREMILLE ASBL

Ennui graphique

Direction visuelle & mise en page pour la collection SS20 de Nora Qerimi

Flyer pour WALLONIE DESIGN

Voyage graphique

Carte de visite pour CAROLE LALLEMAND

INDEX MEDIAS
Anaîs Bourdet
Après-film Fig.1
Après-film Fig.2
Après-film Fig.3
As, Not For : Détrôner nos absolus
As, Not For : Détrôner nos absolus — discussion avec Jean-Sylvain Tshilumba Mukendi
Atelier Brenda
Bahia Shehab
Base Design
Benjamin Dumond
Building Paris
Château Fort Fort
Clara Lobregat Balaguer
Common Interest
Cyril Makhoul
Émilie Aurat
EXEMPLE conf/expo/… à dupliquer
EXEMPLE VIDEO à dupliquer
G-U-I
GR20
Graphisme & féminisme
Hélène Mourrier
Hey
Jérémy Landes
Kidnap Your Designer
Léonore Conte
Love Letters
Marie-Mam Sai Bellier
My name is Wendy
Na Kim
ōnō studio
ORTYPE
Projection Graphic Means
Projection Sign Painters
Rachel Thonart Nardellotto
Roxanne Maillet
Sara de Bondt
Sarah Boris
Speculoos
Studio Feed
Studio Meta
Studio Spass
Studio Studio
Super-Structure
Table ronde We Are Graphic Designers, Feed, Love Letters
Tania Prill
Under The Radar: Underground Zines and Self-Publications 1965–1975
We Are Graphic Designers
INDEX TAGS
2017 table ronde typo talk 2019 conference 2020 vidéo 2021 EN Bahia Shehab FR interview Belgian graphic design essai fiction typographie projection sign painting Kidnap Your Designer 2018 after-movie tools histoire decolonial practices décolonisation Jerome Harris As Not For underground zines self-publications Tania Prill multiple hats RTN studio video publishing hybrid publication feminisme activism Super Structure Jean-Sylvain Tshilumba Mukendi Émilie Aurat Creole identité incantation
À propos